Informations Générales

INTRODUCTION A L'ESPACE PATIENT

Consultation

Avant toute consultation, dès votre arrivée à l’hôpital, vous devrez renseigner un certain nombre d’informations administratives, et vous seront demandés différents documents indispensables à votre prise en charge.

Pour tout patient :

  • Une pièce d’identité (Carte Nationale d’Identité ou Passeport)
  • Votre carte d’assuré social ou carte « vitale » accompagnée de son attestation de droit 

  • Tout élément utile de votre dossier médical : résultats d'imagerie, résultats d'analyse, lettre du médecin traitant etc.


Et, selon votre situation : 


  • Votre carte de mutuelle ou votre attestation de C.M.U.C (Couverture Maladie Universelle Complémentaire)


 

Hospitalisation

Admission
Prise en charge et paiement des frais de séjour
Le contrôle d'identité 
La personne de confiance 
Directives anticipées 
Sortie
 

Admission

Afin de permettre la prise en charge de vos frais de séjour, certains renseignements d’ordre administratif vous seront demandés à votre arrivée à l’hôpital.

En cas d’urgence, vous serez admis sans formalité préalable. Celles-ci seront effectuées ultérieurement à votre chevet ou par vos proches au Bureau des Entrées.

Hors cas d’urgence, vous serez invité à produire des documents indispensables dont il vous faudra penser à vous munir.

Pour tout patient :

  • Une pièce d’identité (Carte Nationale d’Identité, Passeport)
  • Votre carte d’assuré social ou carte « vitale » accompagnée de son attestation de droit 

  • Le certificat médical pour hospitalisation 
sauf admission en urgence. 


Selon votre situation :

  • Votre carte de mutuelle ou votre attestation de C.M.U.C (Couverture Maladie Universelle Complémentaire)

• Si vous êtes admise en maternité :

  • Une attestation « information futur maman »
  • Votre livret de famille
  • Votre carte de groupe sanguin

• Si vous êtes victime d’accident de travail :

  • Faites-le savoir dès votre admission
  • Réclamez à votre employeur la déclaration 
d’accident de travail

• Si le patient est mineur :

Un des parents ou tout autre détenteur de l’autorité sur le mineur doit accomplir les formalités d’admission. 


Prise en charge et paiement des frais de séjour 

Si vous êtes assuré social, la Caisse d’Assurance Maladie prendra en charge 80% des frais de séjour. Il ne vous restera donc qu’à acquitter le ticket modérateur (20% du tarif journalier). Depuis le 1er janvier 2010, un arrêté ministériel fixe le forfait journalier à 18 euros.

Ce montant est dû pour tous les séjours supérieurs à 24 heures, y compris le jour de votre sortie.

Dans les cas suivants, vous serez pris en charge à 100% par la sécurité sociale :

  • Futures mamans pendant les 4 derniers mois de votre grossesse, 

  • Enfants hospitalisés dans les 30 premiers jours de leur naissance et enfants prématurés, 

  • En chirurgie, pour une opération dont les actes sont supérieurs à 120 € 

  • Dans tous les services, à partir du 31ème jour d’hospitalisation, 

  • Dès le 1er jour, si vous êtes accidenté du travail, en invalidité, en affection longue durée (ALD) à condition que votre hospitalisation soit en rapport avec la maladie pour laquelle vous relevez de l’A.L.D.

Si vous êtes mutualiste et si votre mutuelle a passé convention avec l’hôpital, vous n’aurez rien à payer. 
Cependant, en cas d’absence de convention, vous devrez avancer le montant du ticket modérateur, puis vous faire rembourser. 


Attention : Si vous n’avez pas vos justificatifs d’assuré social, vous devrez acquitter le montant des actes effectués et une feuille de soins vous sera remise en vue du remboursement par votre caisse d’affiliation.

Pour les personnes n’ayant pas de droits ouverts, une assistante sociale du CHGM pourra vous orienter pour la mise à jour de vos droits en qualité d’assuré social auprès de votre organisme d’affiliation. Vous pouvez demander son intervention auprès du Bureau des Entrées.

Le personnel reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Le contrôle d’identité

Dès votre entrée, nous vous demandons votre identité et un justificatif. Cela permet de créer un dossier à votre nom ou de retrouver votre ancien dossier sans risque de vous confondre et sans risque qu’une autre personne usurpe votre identité.

Lors de vos soins, nous vous redemanderons régulièrement de décliner votre identité afin de vérifier la correspondance avec les prescriptions et les résultats d’examen. Nous vous proposerons également de vous munir d’un bracelet d’identification. Il permet de vérifier la correspondance d’identité avant les soins pour le patient ne pouvant pas la décliner : cet état n’est malheureusement pas toujours prévisible.

Les informations contenues dans notre système informatique ne sont accessibles qu’à l’équipe soignante qui vous prend en charge (sauf urgence vitale, les consultations seront alors tracées nominativement). 

À n’importe quel moment, vous pouvez demander à ce que votre séjour soit classée confidentiel, vous n’apparaitrez alors plus dans le listing des patients sauf pour votre équipe soignante, le standard ne pourra par exemple pas vous retrouver pour vous passer des communications.

Enfin, vous pouvez demander à ne pas être intégré dans notre système d’information, votre suivi se fera alors sous forme papier qui sera archivé à part. L’ensemble des agents de l’hôpital feront le maximum d’efforts pour minimiser les délais et les risques que cela entrainera. Mais il vous faudra alors payer l’intégralité de votre séjour avant votre départ, car l’établissement ne pourra pas se faire rembourser par la Caisse de Sécurité Sociale (Tarif moyen 2015 : 750€/jour).

La personne de confiance

Vous pouvez désigner par écrit, en tant que personne majeure, une personne de confiance parmi votre entourage (un parent, un proche ou votre médecin traitant) qui sera consultée au cas où vous seriez hors d’état d’exprimer votre volonté et de recevoir l’information nécessaire à cette fin. Cette désignation est révocable à tout moment. Si vous le souhaitez, la personne de confiance vous accompagne dans vos démarches et assiste aux entretiens médicaux afin de vous aider dans vos décisions.

La désignation de la personne de confiance n’est valable que pour la durée de l’hospitalisation en cours, à moins que vous n’en disposiez autrement.

Ces dispositions ne s’appliquent pas lorsqu’une mesure de tutelle est ordonnée sauf accord du juge des tutelles.

Si le fait de désigner une personne de confiance n’est pas obligatoire, sachez qu’il est toutefois essentiel de nous transmettre, au moment de votre admission, les coordonnées de la personne à prévenir en cas de besoin.

Les directives anticipées

Avant une hospitalisation, ou bien pendant celle-ci, vous pouvez faire connaître votre volonté et la faire respecter. Les directives anticipées prévues par la loi Léonetti du 22 avril 2005, vous permettent en effet d’appréhender d’éventuelles décisions importantes quant à votre santé et de garder un contrôle sur votre fin de vie. Le corps médical les prendra en considération dans les situations où sont envisagés l’arrêt ou la limitation d’un traitement, la prolongation artificielle de la vie.

Votre volonté prévaudra ainsi sur celle de votre famille ou entourage et libérera vos proches de la lourde responsabilité de prendre des décisions à votre place.

Les directives anticipées s’adressent :

  • Aux personnes majeures et conscientes (pouvant exprimer leur volonté de manière libre et éclairée)

  • Aux majeurs protégés (placés sous tutelle ou curatelle)

Ces directives prennent la forme d’un document écrit, daté et signé dans lequel vos souhaits sont exprimés. Votre identité doit y figurer clairement : nom, prénom, date et lieu de naissance. Si vous ne pouvez pas écrire vous-même le document, deux témoins, dont votre personne de confiance si vous en avez désigné une, peuvent le rédiger pour vous en attestant qu’il s’agit de l’expression de votre volonté libre et éclairée. Cette attestation devra être jointe à la directive. Les directives ont une validité de 3 ans et vous pouvez les modifier quand vous le souhaitez et ce, à tout moment. Celles-ci sont conservées dans votre dossier médical. Vous pouvez toutefois choisir de les conserver vous-même ou de les confier à votre personne de confiance si vous en avez désigné une, à un membre de votre famille ou à un proche. Si vous retenez cette hypothèse, votre dossier médical devra mentionner l’identité et les coordonnées de la personne détentrice de vos directives.

La sortie

Votre sortie est décidée après avis médical. Après information du médecin sur les différents risques encourus, si vous sortez contre avis médical, vous devez impérativement signer une décharge. Toute sortie à l’insu du personnel est signalée à la gendarmerie.

A votre sortie, vous devez passer au Bureau des Entrées pour le contrôle de votre dossier et régler les frais (ticket modérateur et forfait journalier) qui restent à votre charge si vous n’êtes pas mutualiste ou que votre mutuelle n’a pas passé de convention avec l’hôpital. Le paiement de vos frais de sortie peut être réglé par chèque, espèces ou carte bancaire.

Les responsables légaux sont avertis de la sortie prochaine des personnes mineures et en l’absence de leur autorisation écrite, le mineur ne pourra pas quitter seul l’établissement.

Si votre état de santé le justifie, le médecin peut demander un transport par un véhicule sanitaire et vous avez le libre choix du transporteur.

 

Les médecins

Ils organisent et veillent à l’application de votre prise en charge thérapeutique. Chaque service de soins est placé sous la responsabilité d’un médecin chef de service, responsable de l’organisation générale du service, dans lequel vous séjournez, en collaboration avec le cadre.

Les cadres de pôle

Les cadres de pôle, sous la responsabilité du coordonnateur général des soins (directeur des soins), déclinent l’ensemble des projets conduits par le Directeur des soins, notamment le projet de soins infirmiers, de rééducation et médico-technique. Ils assurent la gestion des ressources humaines, logistiques et techniques au sein du pôle. Ils animent l’équipe des personnels soignants. Ils sont garants de la qualité et la sécurité des soins.

Les cadres de santé

Les cadres de santé sont responsables chacun de la gestion d’un service. Ils ont un rôle d’encadrement et d’animation auprès des personnels du service. Ils travaillent en collaboration avec le médecin du service et sont garants de la qualité et de la sécurité des soins et du bon déroulement de votre séjour. Ils sont également une personne ressource pour les familles et les patients.

Les infirmiers

Ils participent à votre prise en charge et seront les interlocuteurs privilégiés durant votre séjour. Ils sont en relation avec vous, votre famille et les autres membres de l’équipe soignante et médicale.

Les aides-soignants

Ils dispensent des soins de bien-être et de confort. Ils assurent par délégation, en collaboration avec l’infirmier, un certain nombre de soins. Ils collaborent à la gestion et à l’entretien de l’environnement de la personne soignée.

Les diététiciens

Ils participent à la prise en charge nutritionnelle, conseillent et contribuent à l’éducation thérapeutique du patient.

Nous vous remercions, ainsi que les personnes vous rendant visite, de bien vouloir respecter les règles suivantes en matière d’hygiène:

  • Se laver fréquemment les mains ou utiliser la solution hydro-alcoolique mise à disposition 
dans les couloirs des services 

  • Avoir une bonne hygiène corporelle ainsi qu’une tenue propre 

  • Ne pas conserver de nourriture 

  • Ne pas fumer (l’hôpital en tant que lieu de soins est un endroit non-fumeur) 

  • Demander aux visiteurs de ne pas s’asseoir sur le lit 

  • Ne pas rendre visite à un proche en cas de maladie contagieuse (grippe, rubéole, 
varicelle...)

Si vous venez vous faire hospitaliser : 


  • Respectez les consignes des équipes soignantes (prenez soin des perfusions et des pansements éventuels) 

  • Lavez-vous les mains après être allé aux toilettes 

  • N’hésitez pas à vous renseigner concernant la prise en charge du risque infectieux, demandez à l’équipe soignante ou à l’équipe d’hygiène qui est disponible pour répondre à vos questions 
Selon votre pathologie, des mesures complémentaires seront mises en place par l’équipe soignante. Votre entourage et vous-même serez associés à ces mesures. 


Si vous venez rendre visite à quelqu’un d’hospitalisé : 


  • N’apportez pas de fleurs ni de plantes, elles sont belles mais renferment de nombreux germes 

  • Ne vous rendez pas auprès d’un patient lorsqu’on est soi-même malade 

  • Si vous êtes enrhumé, demandez un masque à l’équipe soignante de façon à protéger la 
personne hospitalisée et l’environnement du patient 

  • Evitez de vous asseoir sur le lit du patient 

  • Evitez de toucher les équipements et le matériel de soins 

  • Réalisez une bonne hygiène des mains 


 

Le linge

La télévision

Les repas

Le courrier

Les visites

Dépôt d'argente et de valeurs

Les accompagnants

Luttre contre le tabagisme

Les cultes

Les consignes de sécurité

Le réglement intérieur

 

Le linge 


Nous vous demandons d’apporter vos effets personnels (pyjama, chemise de nuit, nécessaire de toilette, serviettes de toilette, couches pour bébés...). L’hôpital ne vous dépannera qu’en cas d’urgence. 


Les repas 


Le menu est établi pour l’année par le chef cuisinier et une diététicienne, sous la responsabilité de l’Unité de Production Alimentaire Commune (UPAC).
 Sur prescription médicale, vos menus seront adaptés à votre régime.

Le personnel est à votre écoute pour la prise en compte de vos goûts personnels et vos éventuelles contraintes religieuses. Si vous souhaitez rencontrer la diététicienne, faites-en la demande auprès du personnel.


La qualité des repas est évaluée régulièrement. Si vous êtes interrogé(e) sur votre satisfaction en la matière, n’hésitez pas à répondre : vous nous aiderez à améliorer la qualité de notre prestation.

Les repas sont servis aux horaires suivants :

  • Petit déjeuner : de 7h30 à 8h

  • Déjeuner : de 12h à 12h30

  • Dîner : de 18h30 à 19h 


Les visites 


La limitation des heures de visite est nécessaire pour ne pas troubler votre repos ainsi que celui des autres malades et a n de faciliter l’organisation des soins.
Vous trouverez à l’entrée de chaque service un panneau d’affichage précisant les heures de visite et une présentation de l’organisation du service avec les noms des médecins. Demandez à votre famille et vos proches de respecter l’horaire autorisé.


Les visiteurs doivent veiller au respect de l’intimité et de la tranquillité des autres patients. La courtoisie et les règles de la vie sociale doivent s’appliquer (comportement, langage, respect des biens et des personnes...).

Les accompagnants

Si votre état le justifie et en fonction des possibilités du service, un membre de votre famille pourra être autorisé à rester auprès de vous. Il pourra prendre ses repas, qui lui seront servis dans votre chambre, au tarif fixé annuellement.

Ouverture de la caisse :
 en semaine : 8h à 18h. Le week-end et les jours fériés : 9h à 16h.

Les cultes

Nous respectons vos convictions religieuses. Si vous en exprimez le désir auprès du personnel, les ministres du culte des différentes confessions peuvent vous rendre visite. Leurs coordonnées sont à votre disposition dans le service.

La télévision

Vous pouvez louer un téléviseur auprès d’une société agréée par l’établissement, moyennant le paiement d’une location. La demande devra être faite auprès du personnel du service. Ce service est réservé aux chambres équipées d’une télévision.
Nous vous demandons de bien vouloir veiller à l’intensité sonore afin de ne pas gêner vos voisins.

Le courrier

Vous pouvez recevoir votre courrier à l’hôpital. Dès son arrivée, il vous sera distribué par le personnel du service.

Demandez à vos correspondants de libeller votre adresse comme suit :

M., Mme, Melle .............

Service de .....................
Centre Hospitalier Gabriel MARTIN
38, rue Labourdonnais

CS 11 045
97866 Saint-Paul Cedex

Pour expédier votre courrier, confiez-le après affranchissement au personnel du service qui le remettra au vaguemestre.

Dépôt d’argent et de valeurs


Nous vous recommandons de ne garder avec vous que les objets de faible valeur et strictement utiles à votre hospitalisation. Il est en effet vivement déconseillé de conserver en votre possession bijoux, argent et autres valeurs. En cas de perte ou de vol, l’administration décline toute responsabilité. Il vous est donc conseillé de demander au cadre du service de les faire déposer auprès du régisseur des dépôts de l’établissement qui vous délivrera un reçu. Ces valeurs vous seront restituées à votre sortie (sauf samedi, dimanche et jours fériés).

Lutte contre le tabagisme

L’hôpital adhère au Réseau Hôpital Sans Tabac. Aux termes du décret du 15 novembre 2006, l’hôpital est soumis à une interdiction totale de fumer et il lui est interdit d’aménager des emplacements réservés aux fumeurs. Cette interdiction vaut pour l’ensemble de l’établissement (couloirs, bureaux, paliers, ascenseurs, salle d’attente...) et concerne aussi les chambres. En cas de dépendance au tabac, nous vous conseillons de vous adresser au médecin du service qui pourra vous prescrire un traitement de substitution et, si vous le souhaitez, vous diriger vers une équipe d’aide au sevrage. N’hésitez pas à en parler au personnel.

Les consignes de sécurité

Les différents bâtiments du Centre Hospitalier Gabriel MARTIN abritant les services de soins, d’hébergement et le plateau technique et accueillant du public, sont dotés d’un système de détection d’incendie. Les autres locaux sont équipés d’une détection manuelle (bris de glace en cas de feu).

Les reports de toutes les alarmes sont centralisés au PC DE SECURITE. Des consignes sont affichées à proximité des centrales et dans les dégagements pour indiquer la conduite à tenir en cas de feu. Une équipe de sécurité est présente dans l’établissement 24h/24. Un numéro interne (18) permet à tout moment de contacter le standard avec un accès prioritaire.

Si vous êtes témoin d’un incendie de votre chambre :

  • Gardez votre calme 

  • Ne criez pas au feu 

  • Sortez de la chambre ou du local 

  • Prévenez l’équipe de soins ou cassez un avertisseur d’incendie (bris de glace) 

  • Faites surtout confiance à l’équipe de soins qui mettra tout en œuvre pour assurer votre 
sécurité. 

Pour votre sécurité et celle des autres, il est strictement interdit de fumer dans les locaux de l’hôpital.

Le réglement intérieur

Pour télécharger le réglement intérieur, cliquez-ici

Droits et devoirs des usagers

Le droit d’accès d’un patient à son dossier médical est fixé par les articles L. 1111-7 et R. 1111-2 à R. 1111-9 du Code de la Santé Publique.

Un dossier médical est constitué au sein de l’établissement. Il comporte toutes vos informations de santé vous concernant. Il vous est possible d’accéder à ces informations, en faisant la demande écrite au Directeur de l’établissement, accompagnée d’une photocopie de votre carte d’identité. Votre dossier est protégé par des règles de confidentialité et ne peut être communiqué à des tiers sauf décision explicite de votre part.

Vous pouvez accéder soit directement, soit par l’intermédiaire d’un médecin que vous choisissez librement. Vous pouvez également consulter sur place votre dossier, accompagné ou non d’un médecin, selon votre choix.

Les informations ainsi sollicitées seront mises à votre disposition dans un délai maximum de huit jours. Si toutefois les informations datent de plus de cinq ans, ce délai est porté à deux mois.

Si vous choisissez de consulter le dossier sur place, cette consultation est gratuite.

Si vous souhaitez obtenir copie de tout ou partie des éléments de votre dossier, les frais, limités au coût de reproduction (et d’envoi, si vous souhaitez un envoi à domicile) sont à votre charge.

Votre dossier médical est conservé pendant vingt ans à compter de la date de votre dernier séjour ou de votre dernière consultation externe.

La copie de votre dossier sera conservée trois mois. Passé ce délai, cette copie sera détruite si vous ne l’avez pas récupérée, et ces frais vous seront facturés dans le cadre d’une nouvelle demande.

 

Par ailleurs, dans le cadre du lien Ville-Hôpital, le CHGM met à disposition sur la plateforme régionale OIIS les comptes rendus et courriers à destination des différents professionnels de santé assurant votre prise en charge.

Conformément aux règles sur le secret médical, ces informations ne seront accessibles qu’aux destinataires des courriers participant à  votre prise en charge.

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant OIIS sur le site https://masante.oiis.re/portal/, ou par e-mail à l'adresse suivante : contact@tesis.re

Pour toute information supplémentaire sur la protection des données personnelles, nous vous invitons à consulter le site de la Commission Informatique et Liberté : http://www.cnil.fr.

Vous disposez de différents moyens pour trouver une solution aux problèmes rencontrés pendant votre hospitalisation. Nous vous invitons à vous adresser directement au cadre du service ou au médecin responsable du service. Si cette première démarche ne vous apporte pas satisfaction, vous pouvez adresser une plainte ou une réclamation écrite à la Direction à l’adresse suivante :

M. le Directeur - 
Centre Hospitalier Gabriel Martin


38 rue Labourdonnais - CS 11045 - 97866 SAINT-PAUL CEDEX.

Vous pouvez aussi saisir la Commission des Usagers.

En application de la loi n°2016-41 du 26 janvier 216, il est instauré au sein de l’hôpital une Commission Des Usagers qui a pour mission de veiller à ce que vos droits soient respectés. De plus elle doit recommander à l’établissement l’adoption de mesures afin d’améliorer l’accueil et la prise en charge des personnes hospitalisées et de leurs proches. Elle s’appuie en particulier sur toutes vos plaintes, réclamations, éloges, remarques ou propositions : c’est pourquoi, il est très important, que vous soyez satisfait ou non, de nous en faire part.

L’examen des plaintes et des réclamations (cf. articles R. 1112-79 à R. 1112-94 du code de la santé publique) :

Le secrétariat du Département Qualité, Gestion des Risques et Droits des Usagers est ouvert de 8h30 à 16h30 et recevra toutes vos plaintes et réclamations orales ou écrites.

Vous avez également la possibilité de solliciter directement un rendez-vous avec l’un des médiateurs qui adressera la réclamation ou la plainte écrite à la Direction :

  • Le médiateur médical si la plainte ou la réclamation met exclusivement en cause l’organisation des soins et le fonctionnement médical. 
  • Le médiateur non médical si la réclamation ou la plainte est étrangère à ses questions.

Vous serez reçu par le(s) médiateur(s) dans les 8 jours suivant la saisine ou, dans la mesure du possible, avant le terme de votre hospitalisation si votre plainte ou réclamation est formulée alors que vous êtes encore hospitalisé. A la demande du patient, ou si le médiateur l’estime utile, vos proches pourront le rencontrer pour examiner les difficultés que vous rencontrez.

Le président de la CDU vous transmettra sans délai le compte rendu rédigé par le médiateur dans les 8 jours suivant votre rencontre. La CDU formulera alors selon le cas :

  • Des recommandations en vue d’apporter une solution à votre litige.
  • Des recommandations vous informant des voies de conciliation ou de recours dont vous disposez.
  • D’un avis motivé en faveur du classement de votre dossier.

Dans un délai de 8 jours suivant la réunion de la CDU, la Direction répondra à votre réclamation ou plainte par écrit et y joindra un compte rendu de la CDU. Ce courrier sera transmis aux membres de la CDU.

Veuillez trouver sur ce site, dans la rubrique "Documents", la Charte de la personne hospitalisée.

Le règlement intérieur de l’établissement peut être téléchargé ici

Plusieurs associations de patients sont officiellement représentées au sein des instances du CHGM. En voici la liste et les coordonnées :

  • Association Le Lien - France Assos Santé Océan Indien
    Contact : Mme Minatchy / oceanindien@france-assos-sante.org / 06 92 40 03 96
     
  • Ligue Contre le Cancer
    Contact : Mme Lagardère-Emery / brizit@orange.fr / 06 92 07 66 07
     
  • Organisation Réunionnaise d’Information et d’Aide aux Personnes Âgées (ORIAPA)
    Contact : M. Brun / contact@oriapa.re / 02 62 20 39 37
     
  • Union Départementale des Associations Familiales (UDAF)
    Contact : Mme Tortillard / yolainemarie.t@hotmail.fr / 06 92 48 28 10

Livret d'accueil

Les personnes hospitalisées au Centre Hospitalier Gabriel Martin, comme leur entourage peuvent librement télécharger le livret d’accueil de l’établissement ici.

Les services sociaux

La P.A.S.S (Permanence d'Accès aux Soins de Santé) a été instaurée dans les établissements de santé par la loi d’orientation de lutte contre les exclusions. (Art. L6112-6 du code de la santé).

Elle facilite l’accès des personnes démunies non seulement au système hospitalier mais aussi aux réseaux institutionnels ou associatifs de soins, d’accueil et d’accompagnement social.

Ses missions :

  • Accompagner les personnes en situation de précarité souffrant de problème de santé.
  • Accompagner les personnes dans les démarches nécessaires à la reconnaissance de leurs droits (couverture sociale, couverture maladie, régime complémentaire, aide médical d’état, etc.).
  • Permettre l’accès à des consultations médicales gratuites.
  • Permettre aux personnes d’avoir une prise en charge globale dans le système de soin (accès gratuit pour les médicaments, le laboratoire, les examens divers, etc.).
Des consultations médicales gratuites sont tous les mardis et jeudis de 13h à 16h30 sur rendez-vous.
Plus d’informations au 02 62 45 31 49.

Le Centre Hospitalier Gabriel Martin propose à ses patients qui en éprouvent le besoin de consulter des assistances sociales. Au nombre de six, elles interviennent dans le cadre d'une mission d'intérêt général (précarité, gériatrie etc..) ou dans un secteur d'hospitalisation déterminé. Elles ont pour rôle d'informer, d'accompagner et d'orienter les patients et leurs familles en proie à des difficultés. Elles peuvent être contactées via le standard de l'hôpital au 02 62 45 30 30.

- Sylvie CERISE : Services de Médecine et de Chirurgie - Patients de plus de 70 ans. 

-  Anne Crampon : Services de Chirurgie, Soins continus et UHCD, Centre de Santé Sexuelle (CEPS), Centre de lutte anti-tuberculose et lèpre (CLAT)

- Lise-May Javegny : Urgences Adultes et Permanence d'accès aux soins

- Brigitte Lion : Maternité, Urgences pédiatriques

- Jeanine Payet : Services de Médecine et de Chirurgie - Patients de 18 à 69 ans.

- Valérie Samperiz : Pédiatrie grands enfants, Urgences pédiatriques